28 juillet 2022 • Paiements par Marketing Skaleet

Cloud - Les fournisseurs de paiement continuent d’innover et de disrupter le marché ! ☁️

Le cloud comme levier stratégique pour permettre aux fournisseurs de paiement de garder une longueur d'avance ? 👀

La première fois que vous avez utilisé une application de “Car-Sharing”, vous souvenez-vous de la carte de crédit/débit ou du moyen de paiement utilisé ? Peut-être, mais ce n’est pas sûr. Premier acteur de ce nouveau marché, Uber a réussi à supprimer la friction de l’étape de paiement. Or, il y a encore 10 ans, tout le monde devait choisir entre les espèces, une carte de crédit ou un chéquier pour réaliser un paiement. L’étape était fastidieuse, pénalisante pour chaque expérience client et pour chaque industrie : chercher son portefeuille, trouver la bonne carte de paiement que vous souhaitiez utiliser, attendre que la transaction soit effectuée et validée... 

Aujourd’hui, l’émergence des paiements digitaux élimine cette nécessité de réfléchir au moyen de réaliser une transaction, permettant aux clients d’acheter instantanément sans jamais sortir leur portefeuille. Cette situation nous permet de découvrir l’élégance et l’efficacité de l’industrie des paiements, qui se transforme constamment pour donner aux clients ce qu’ils veulent, où et quand ils en ont besoin. C’est ainsi qu’un grand nombre d’innovateurs se compte parmi les fournisseurs de paiement et des plateformes e-commerce depuis le début des années 2000 : Paypal, Square/Block, Shopify, Adyen, … Ces acteurs sont devenus des leaders en adoptant une démarche customer-centric. Ils comprennent comment et où les clients veulent vraiment payer dans la vie de tous les jours et proposent des solutions technologiques adaptées. 

Cependant, les principaux fournisseurs de paiement reconnaissent que pour pouvoir continuer à exister, il leur devient nécessaire de s’autoappliquer une politique de disruption. Ce qui fonctionne aujourd’hui ne sera pas forcément ce qui fonctionnera demain. Tous les fournisseurs de paiement doivent être capables de s’adapter aux nouvelles expériences pour répondre aux attentes et aux comportements changeants des clients. On le constate avec l’intérêt croissant pour les crypto monnaies et les actifs digitaux, et surtout à quelle vitesse ils ont fait leur apparition dans certaines applications de paiement ou sites e-commerce pour acheter ou transférer des actifs. 

De toute évidence, la façon dont les entreprises spécialisées dans les paiements digitaux créent des systèmes technologiques joue un rôle essentiel dans la capacité de poursuivre leur prospérité.

La disruption constante de l'industrie des paiements 👨‍💻

Depuis une vingtaine d’années, le secteur des paiements évolue dans un état constant de disruption. Cette situation devrait se poursuivre sur la prochaine décennie. Selon des recherches d’Accenture, la modernisation des paiements représente une opportunité de marché de 300 milliards de dollars, soit environ 2,7 billions de transactions en espèces qui vont se transformer en paiement par cartes ou en paiements digitaux d’ici 2030. Selon le rapport de FIS en 2021, les paiements digitaux ont dépassé pour la première fois les paiements en espèces et l’adoption du Buy Now Pay Later devrait doubler d’ici 2024. Les changements sont partout. Aujourd’hui, de nouvelles solutions de financement émergent, les paiements sont maintenant en temps réel et les monnaies digitales deviennent plus une réalité qu’un rêve. À cela s’ajoutent de plus en plus d’exigences en matière de normes de données et de sécurité. Côté technologies, le cloud computing, la 5G, le NFC ou encore l’IA et le Machine Learning mûrissent rapidement. 

Dans le même temps, les demandes des consommateurs s’accélèrent pour des expériences de paiement toujours plus “frictionless”, flexibles et transparentes. Les clients ne veulent plus être dans l’obligation de s’appuyer sur les écosystèmes de paiement traditionnels. Pour les acteurs de l’industrie, cela va au-delà d’un exercice d’image de marque, car il s’agit maintenant de créer de la valeur ajoutée pour améliorer le quotidien des consommateurs. En effet, chaque fois qu’un client doit s’arrêter pour penser au moyen de réaliser un paiement, cela entrave son intention d’achat. Or, les avancées technologiques amènent l’industrie vers un point de basculement où les transactions seront profondément ancrées dans les expériences utilisateur et tellement fluides qu’elles deviendront invisibles. Le paiement n’interrompra plus l’expérience d’achat ; les complexités du processing d’une transaction se produiront en arrière-plan...

Supprimer les silos pour offrir une expérience de paiement cohérente 🔍

Les banques et les processeurs de paiement se sont développés autour des propriétés des produits de paiement. Cela a créé des silos qui séparent les composants et obligent à créer des expériences client autonomes. En effet, les systèmes de cartes de crédit et de comptes de transactions exécutent chacun leur propre ensemble de processus avec leurs propres outils de lutte contre la fraude et le blanchiment...

D’autre part, les consommateurs qui veulent une expérience d’achat sans friction ne se soucient pas des processus utilisés tant qu’ils sont en mesure d’effectuer facilement et en toute sécurité leur transaction. Celle-ci doit être traitée en temps réel, gratuitement ou à faible coût. 

Pour ce faire, les infrastructures de paiement doivent devenir évolutives et agiles afin de pouvoir s’adapter aux pics de demande générés par les volumes saisonniers et les fluctuations en temps réel des ressources de calcul. De telles infrastructures ne peuvent être réalisées que via une architecture cloud-native pouvant faciliter les microservices et les APIs. Avec un haut niveau de granularité et d’interopérabilité, cela permettra de développer de nouveaux services aussi bien en interne qu’en externe avec des partenaires. Les APIs permettent de créer des applications qui exploitent différents systèmes et microservices pour partager des données et des fonctionnalités avec des partenaires, éliminant ainsi les laborieux défis d’intégrations avec des systèmes hérités.

Les institutions financières devront reconstruire leurs systèmes et offrir de nouvelles expériences de paiement axées sur le client. Pour prospérer à l’avenir, les responsables des paiements doivent d’abord établir un bon socle technologique. Ce dont ils ont besoin commence dans le cloud.

Le cloud comme outil d'adaptation constante 💡

Il y a peu de temps, si vous demandiez à un fournisseur de paiement ou une institution financière quand ils envisageaient d’adopter le cloud, la réponse aurait été forcément négative. Une perception de longue date stipulait que le cloud n’était bon que pour certaines industries, mais certainement pas pour les services financiers, que le cloud ne pourrait pas fournir la vitesse de processing nécessaire ou ni la résilience requise, ni être capable de gérer les risques et la conformité dans une industrie aussi fortement réglementée que les services financiers.

Cependant le cloud de 2022 n’est pas le même que le cloud de 2012. Il est devenu la base technologique requise dans tous les secteurs économiques, offrant un meilleur accès aux données, une échelle dynamique, une sécurité intégrée et des capacités agiles générant de nouvelles fonctionnalités et innovations. Les solutions traditionnelles sont incapables de suivre cette dynamique. On peut aujourd’hui dénombrer cinq raisons principales qui expliquent comment les plateformes de paiement dans le cloud aident les entreprises à offrir des expériences de paiement différenciées :

  • Fournir une infrastructure résilience et rapide qui peut évoluer rapidement.

La migration vers le cloud met à portée de main des architectures et des technologies cloud flexibles et évolutives, telles que les conteneurs et les microservices, permettant aux équipes de créer rapidement et en toute sécurité de nouvelles applications. Les architectures basées sur le cloud et la modernisation des données peuvent permettre d’économiser chaque année des millions de dollars qui seraient autrement dépensés en matériel, logiciels et coûts de licence “on-premise”. 

  • Libérer les données pour identifier de nouvelles opportunités. 

Les plateformes cloud aident l’écosystème des paiements à centraliser et à organiser leurs données, facilitant la consommation de données en temps quasi réel pour identifier les opportunités de monétisation, telles que les offres personnalisées ou le développement de nouveaux produits. La transition vers des plateformes de données dans le cloud peut également satisfaire des cas d’utilisation critiques, tels que les rapports de conformité, la détection intelligente des fraudes et la gestion des risques de transaction. Gartner prédit que les organisations qui promeuvent le partage de données surpasseront leurs pairs sur la plupart des mesures de valeur commerciale d’ici 2023. 

  • Appliquer l'Intelligence Artificielle et le Machine Learning. 

Le cloud ouvre la porte à des analyses avancées qui permettent aux processeurs de paiement de plonger profondément dans leurs données et découvrir de nouvelles informations. La plupart des fournisseurs de cloud permettent également aux entreprises de paiement d’exploiter rapidement à grande échelle des modèles d’Intelligence Artificielle afin qu’ils puissent obtenir des informations et prendre des décisions instantanément sur les énormes quantités de données transactionnelles qu’ils traitent. 

  • Gestion des risques et de la conformité. 

Les fournisseurs doivent trouver un équilibre entre un processing des paiements plus rapides et une gestion prudente de la collecte des données, de l’utilisation des données et de l’atténuation des fraudes potentielles ou des divulgations inappropriées. La confidentialité des données est un service intégré aux plateformes cloud, fournissant des politiques de données rigoureuses, des rapports de conformité riches et une simulation des risques à haute performance. Il donne également aux sociétés de paiement un contrôle complet de leurs données avec une transparence sur l’endroit où leurs données sont stockées et leur permet de fonctionner de manière localisée et distribuée en fonction des exigences de souveraineté des données. 

  • Protéger les données sensibles des clients. 

Les doutes concernant la sécurité du cloud se dissipent, car la confiance dans les fournisseurs de services dépend en grande partie de leur capacité à fournir la meilleure sécurité. Le cloud offre une sécurité multicouche avec des offres de gestion des identités, de sécurité du réseau, de détection des menaces et de réponse qui rivalisent avec la plupart des solutions internes. De plus en plus, les capacités du cloud contribuent également à proposer des fonctionnalités de paiement encore plus sécurisées, telles que la tokénisation des cartes de crédit pour protéger les données lors des transactions en ligne. 

Construire une nouvelle génération de paiements dans le cloud 💳

En fin de compte, tout cela se résume à permettre aux entreprises de générer activement des disruptions, et non d’en être les victimes. Les systèmes cloud pour les paiements offrent l’architecture flexible et les solutions nécessaires pour itérer, améliorer et répondre en permanence aux besoins des clients.

Une partie importante du cycle de vie des paiements et le transfert des demandes de paiement aux systèmes de compensation locaux pour le processing offrent une ouverture convaincante pour l’utilisation de passerelles de paiement cloud-native. Malgré l’importance, les passerelles de paiement sont potentiellement, et considérées, l’un des domaines à faible risque pour utiliser le cloud :

  • Les passerelles de paiement sont l’un des éléments les plus matures et éprouvés de la chaîne de valeur des paiements, avec des solutions établies capables d’être mises à l’échelle, une conformité prête à l’emploi tout en couvrant tous les programmes de cartes et de paiements mondiaux ;
  • Il s'agit d’un processus standardisé et reproductible, qui devient un candidat idéal pour l’externalisation ;
  • Le processing des réseaux de cartes est coûteux à exécuter et doit être mis à jour périodiquement pour refléter les modifications de la réglementation et des normes des réseaux de cartes ;
  • Les passerelles de paiement ne sont pas intrinsèquement vitales pour les autres processus internes, elles peuvent donc être découplées pour fonctionner comme une application ou un processus modulaire.

L’adoption de solution de passerelles de paiement cloud-native pourrait permettre des gains rapides tels que :

  • Réduire le risque opérationnel en supprimant la charge de maintenance de certaines infrastructures de paiement de back-office clés, les exigences de conformité et de sécurité ;
  • Libérer des ressources en réduisant le temps consacré à la mise à jour et à la surveillance ;
  • Éviter d’avoir à déployer de nouveaux matériels pour faire face à l’augmentation des volumes de paiement ;
  • Accroître la résilience et tirer parti des déploiements du cloud dans les différentes zones géographiques, avec une conformité en continu qui s’adapte aux nouvelles réglementations et directives à mesure que la technologie est maintenue ;
  • Un modèle de coût plus flexible en tirant parti d’une approche Pay-as-you-Go du paiement.

Les passerelles de paiement dans le cloud ne sonnent peut-être pas le début d’une révolution ou d’une migration vers le cloud. Cependant, une stratégie correctement exécutée pourrait permettre aux institutions financières de renforcer leur confiance dans la migration vers le cloud. Compte tenu de l’importance systémique des paiements, la migration des passerelles de paiement devrait donner aux fonctions autres que les paiements, la confiance nécessaire pour explorer plus en détail sur les utilisations potentielles du cloud. Les nombreux avantages de l’utilisation du cloud, tels que la réduction des coûts et une agilité accrue, deviendront une évidence quand la technologie cloud sera réellement utilisée, même partiellement. Cela peut agir comme un effet éclaireur pour faire évoluer à la fois les institutions financières et l’informatique vers le cloud. 

Soyez le prochain disrupteur dans les paiements 🚀

Un jour viendra où faire la queue pour payer deviendra obsolète et les paiements seront totalement transparents. Imaginez que vous arrivez dans une station de service et que la transaction sera le fait de faire le plein. Dans cette nouvelle réalité, vous pouvez vous rendre dans un magasin, prendre ce que vous voulez et repartir sans même sortir votre portefeuille de la maison. Votre réfrigérateur intelligent vous permet déjà de commander de nouveaux produits ou même de reconnaître que vous avez besoin d’une nouvelle bouteille de lait et de la commander pour vous. 

Les fournisseurs de paiement ont maintenant une opportunité qui n’existait pas au cours de la dernière décennie pour prédire et anticiper ce que les clients veulent et se réinventer simultanément. La technologie et les capacités de cloud permettront au secteur des paiements de prendre des décisions et de jouer un rôle actif dans la refonte du paysage des paiements

Skaleet et son Cloud Core Banking Platform s’inscrivent dans la démarche de disruption des acteurs du paiement en accompagnant les établissements de paiement et de monnaie électronique dans leurs infrastructures de paiement, en offrant une plateforme SaaS évolutive, fiable et sécurisée pour soutenir leur croissance rapide. Cette solution cloud-native offre une facilité d’utilisation équilibrée, un déploiement automatisé, un contrôle sur la sécurité, en veillant notamment à ce que les bases de données restent hautement sécurisées. Le cloud est l’une des clés du succès de la croissance. Les acteurs du paiement pourront donc exécuter leurs opérations et configurer leur propre proposition de valeur tout en concevant de nouvelles expériences de paiement intégrées répondant aux nouvelles demandes et exigences des consommateurs. 

  • #innovation

  • #corebanking

  • #paiement

  • #cloud

Nous Contacter.

Skaleet, le partenaire technologique dont vous avez besoin pour lancer rapidement de nouveaux services financiers.

Vous souhaitez en savoir plus sur Skaleet et sa solution ?