13 septembre 2022 • Paiements par Marketing Skaleet

Card-as-a-Service : Lancer des programmes de cartes pour vos clients 💳

Qu'est-ce que le Card-as-a-Service (CaaS) ? 💡

En tant que consommateurs, vous avez peut-être remarqué que de nombreuses entreprises non financières ont lancé des services de paiement et, plus précisément des cartes de débit ou de crédit. De grandes marques provenant de diverses industries, comme Apple, Uber ou encore Ikea, ont sauté le pas pour lancer leur propre programme de cartes pour leurs clients. Vous ne le savez peut-être pas mais, en utilisant l’un de ces services, vous avez probablement bénéficié de l’émergence du Card-as-a-Service. Certes, le concept de cartes de crédit en marque blanche ou de cartes de crédit en partenariat n’est pas nouveau du tout. De nombreux grands magasins en ont, et les compagnies aériennes fournissent probablement le cas d’utilisation le plus connu de ces produits. Cependant, de nouvelles sociétés non financières créent de nouvelles cartes de paiement créatives et innovantes pour se développer sur des segments inexploités et prendre de nouvelles parts de marché. Ces marques peuvent dorénavant le faire grâce à l’émergence de fournisseurs de Card-as-a-Service.

Ces facilitateurs d’émission et de processing de cartes sont de plus en plus sollicités par les acteurs des services financiers mais aussi par des marques non financières qui prennent conscience de la complexité à créer un programme de cartes de paiement. Skaleet, fournisseur d’un Core Banking Platform pour les établissements de paiement et de monnaie électronique en Europe partage son retour d’expérience sur le marché du Card-as-a-Service.

Le concept de cartes de crédit en “marque blanche” repose initialement sur un partenariat entre une banque et des entreprises, les cartes étant développées et supervisées par les banques traditionnelles. Or, chaque fois qu’une compagnie aérienne souhaite émettre une nouvelle carte avec un nouveau type de processus de sélection, de limitation ou de récompenses, elle doit renégocier les conditions avec les banques émettrices, préciser les détails et tout construire à partir de zéro. Le processus prend généralement deux ans. En revanche, avec les acteurs du CaaS, vous pouvez créer vos propres programmes de cartes en quelques semaines, car ces fournisseurs offrent des solutions clés en main tout en industrialisant l’ensemble du processus de paiement, de l’émission de cartes, au processing du paiement, sans oublier la gestion de la conformité ou encore la gestion des risques… Ils créent la carte physique et virtuelle, s’occupent de la connaissance des clients, des procédures anti-blanchiment et préviennent la fraude. Les entreprises et les marques peuvent ainsi personnaliser leurs propres programmes de cartes tout en testant de nouvelles offres, de nouvelles expériences voire accroître leur notoriété de marque.

Collaborer pour entrer dans l'industrie des paiements 🤝

Le processus traditionnel d’émission de cartes est complexe et coûteux avec de nombreuses exigences de conformité réglementaire. La plupart d’entre eux résultent d’un partenariat entre une grande banque traditionnelle et une entreprise. C’est là que les fournisseurs de Card-as-a-Service font toute la différence. Ces acteurs offrent aux entreprises financières et non financières une solution d’émission de cartes modulaire clé en main, avec des back-ends de nouvelle génération. Le produit de cartes est publié et accessible via un ensemble d’API mis à disposition. Les fournisseurs de CaaS vont travailler en profondeur sur les problématiques de la carte de paiement et proposent une grande variété de fonctionnalités à l’émission, au processing et à la gestion des cartes et leur personnalisation : la souscription, le service client, l’intégration à une banque et la personnalisation associée, la tokénisation, l’authentification et la conformité (3DS et DSP2), la gestion des risques et le KYC, l’émission et la distribution des cartes physiques/virtuelles, l’adhésion à un réseau de cartes (Visa ou Mastercard) ou encore l’accès à une licence de monnaie électronique (EME). Ces fonctionnalités peuvent être prises en charge par une seule institution financière disposant de la licence bancaire avec des capacités de processing de paiement, ou par une fintech réalisant des partenariats avec un processeur émetteur, le fournisseur d’une licence de paiement et d’autres partenaires comme les fournisseurs de cloud.

L’écosystème de la fintech est devenu un véritable sport d’équipe depuis quelques années. Le CaaS fait partie intégrante de ce mouvement tout comme l’Embedded Finance, “la collaboration est la nouvelle concurrence”. Grâce à l’ouverture des systèmes back-ends et le développement de l’Open APIs, du cloud  et l’accélération de l’industrie des paiements, un grand nombre d’entreprises provenant d’industries non financières de base s’engagent de plus en plus dans les paiements pour accroître leur rentabilité et proposer une expérience client de plus en plus unifiée. Le Banking-as-a-Service, le Payments-as-a-Service ou encore l’Embedded Finance confirment la mise en place d’un modèle de collaboration dans le paysage bancaire. Selon une étude de 2022, “74% des paiements des consommateurs seront traités par des institutions de services financiers non traditionnels en 2030”. Alors que de plus en plus de marques et d’entreprises non financières cherchent à intégrer des paiements dans leurs offres, les banques doivent saisir l’opportunité technologique et de processing pour ne pas être laissées pour compte.

Les acteurs du CaaS sont avant tout des facilitateurs pour permettre l’intégration d’offres de paiement dans les expériences non financières à la base. Ainsi, Marqeta, via son API, a permis à Uber d’émettre ses propres cartes de paiement physiques et virtuelles avec la possibilité d’activer et de désactiver des paramètres. Dans le même ordre d’idée la fintech finlandaise Enfuce permet en 8 semaines d’émettre des cartes : cartes de débit, cartes prépayées, cartes-cadeaux, cartes de crédit, … le tout en intégrant des fonctionnalités gérables dans l’application en marque blanche.

      Les intérêts à s'appuyer sur une solution CaaS  🎯

      Tous les clients d’un CaaS recherchent la possibilité de créer, lancer et gérer un programme de cartes sans forcément maîtriser les connaissances métiers, les arcanes de la conformité des paiements et de la technologie. L’un des attraits majeurs de l’utilisation d’une solution CaaS est l’accès aux données de paiement et plus spécifiquement aux données des titulaires de cartes et des programmes établis. Ces informations permettent de créer des programmes additionnels de promotion ou de cashback pour fournir aux clients des offres pertinentes proposées directement dans les applications et créditées sur un compte bancaire. Avec le temps, les sociétés s’appuyant sur des solutions CaaS cherchent à reprendre en main une partie de certains processus au fur et à mesure de leur croissance. Ces solutions clés en main permettent aux acteurs financiers et non financiers d’accélérer le time to market et d’optimiser leurs coûts tout en ayant la possibilité de tester de nouvelles solutions de cartes de paiement. Les fournisseurs de CaaS auront la responsabilité d’assurer la conformité réglementaire, le bon fonctionnement avec les réseaux de cartes, l’approvisionnement de BIN, les collectes et les règlements pour le compte de ses clients. Cela offre la possibilité aux marques et aux entreprises d’acquérir des connaissances métier et d’investir massivement dans des infrastructures IT qui nécessitent une forte industrialisation. En effet, les fournisseurs CaaS vont avoir l’opportunité de réduire leurs coûts de processing via des économies d’échelle en raison de l’utilisation de leur solution par un grand nombre de clients. Cela va aussi permettre de développer de nouvelles capacités et fonctionnalités plus intéressantes pour mieux diversifier les offres de cartes par rapport à la concurrence. 

      Les solutions de CaaS permettent également de créer des offres spécifiques, adaptées à des segments sous-exploités ou avec des cas d’utilisation uniques. Cela transforme les marchés existants en les fractionnant et permet d’exploiter une toute nouvelle niche de clientèle.  Par exemple : 

      1. Des fintechs/néo-banques offrant une nouvelle proposition de valeur avec des cartes de paiement destinées aux PME. L’objectif est d’émettre des cartes intelligentes facilitant la gestion des dépenses et des reçus. Cela permet aux PME de gérer en temps réel leur comptabilité et d’économiser du temps de travail dans leur quotidien.
      2. Les sociétés de flotte automobile peuvent proposer des cartes de paiement pour les chauffeurs (Uber par exemple) afin de réaliser toutes les transactions nécessaires au bon fonctionnement de l’activité. Il est également possible de créer des programmes de fidélisation ou de récompenses avec le processing des paiements (en closed-loop ou open-loop, pour B2B ou B2C). 
      3. De nouveaux outils de paiement pour les enfants leur permettant d’accéder aux services financiers et d’améliorer l’éducation sur les sujets financiers. Des fintechs ont donc lancé des cartes de paiement où les enfants peuvent réaliser des achats et les dépenses sont surveillées par les parents via une application dédiée.
      4. Ou encore des cartes de paiement intégrant les préoccupations des clients comme le climat, l’empreinte carbone et les dépenses pour des causes éthiques. Aujourd’hui, des néo-banques ont créé des applications permettant de calculer instantanément l’empreinte carbone de chaque achat.

      Toutes ces nouvelles opportunités de créer des offres spécifiques offrent également la possibilité de créer de nouvelles fonctionnalités associées aux cartes de paiement, à la proposition de valeur qu’une société souhaite créer ou encore par rapport au choix de style de vie d’un segment de client. Nous retrouvons de nouvelles fonctionnalités comme la création d’outils de gestion financière appelés PFM, des notifications en temps réel quand nous réalisons des paiements ou quand nous atteignons des limites, l’utilisation des données de paiement via l’Open Banking, la tokénisation des cartes de paiement pour réaliser ses achats avec des applications comme Apple Pay et Google Pay, l’intégration de programme de fidélité et de cashback, l’utilisation des multi-devises pour régler dans les différentes monnaies mondiales, ou encore faire du paiement  fractionné ou différé (BNPL). 

        Les différentes organisations pour créer une solution de Card-as-a-Service  👨‍💻

        Aujourd’hui avec un marché qui est complètement ouvert et de nouveaux acteurs proposant des cartes de crédit, les options de business models, de proposition de valeur ou encore d’infrastructure technologique pour rendre disponibles ces services financiers de nouvelle génération sont vastes. Il existe plusieurs fournisseurs et un large éventail d’organisations pour créer une solution CaaS. Cependant, ils ont tous un positionnement distinct avec des business models propres et des produits qui ne s’inscrivent pas aux mêmes endroits dans la chaine de valeur bancaire :

        1. Les banques traditionnelles et de nouvelle génération (Railsr ou Solaris) - Les banques traditionnelles ont pris conscience de l’intérêt de lancer une solution CaaS. L’exemple le plus reconnu mondialement est celui de Goldman Sachs qui alimente la carte de paiement Apple. En fournissant une API, la banque américaine a permis le lancement de l’Apple Card et espère lancer de nouveaux projets avec des services et fonctionnalités additionnels. De nouveaux acteurs bancaires comme Railrs ou Solaris détiennent des licences bancaires (attention aux géographies couvertes par ces acteurs) et ont créé des solutions CaaS dans le cadre d’une offre plus large de services financiers “as-a-service”, rationalisant ainsi le processus d’émission et de processing des cartes. En s’appuyant sur leur licence bancaire, ces acteurs proposent des cartes de débit ou de crédit avec le réseau de cartes de votre choix (Visa ou Mastercard), et la gestion des risques et de la conformité pour leurs clients.
        2. De nouvelles FinTechs Établissement de Monnaie Électronique - De nouvelles fintechs agiles et innovantes comme Enfuce, détenant leur propre licence de paiement, ont développé toute leur proposition de valeur sur le Card-as-a-Service. Cette focalisation permet d’émettre des cartes de paiement riches en fonctionnalités en seulement quelques semaines et de lancer de nouveaux programmes de cartes pour des segments sous-exploités et/ou créer une nouvelle offre très rapidement.
        3. Des facilitateurs du Software-as-a-Service (Core Banking Platform + Card Enabler) - Les facilitateurs technologiques se développent dans le CaaS. Il s’agit souvent d’une étape logique dans le développement d’une fintech ou d’une néo-banque souhaitant acquérir une licence de paiement ou bancaire. Ces nouvelles institutions financières vont s’appuyer sur des solutions de Core Banking Platfom (Skaleet) et de Card Enabler (Marqeta) pour réaliser la collecte et le processing des paiements, les virements bancaires, des wallets et bien sûr l’émission de cartes physiques et virtuelles.

        Le Core Banking Platform de Skaleet pour construire des offres de CaaS  🚀

        Skaleet accompagne les institutions de paiement qui souhaitent lancer de nouveaux produits de cartes et les processer dans leur stratégie d’expansion vers de nouveaux segments pour augmenter leurs sources de revenus. Grâce à la flexibilité de configuration du Core Banking Platform, toute institution financière peut lancer divers modèles de cartes de paiement, notamment du BNPL, des cartes corporates ou encore des wallets de paiement. Vous serez en mesure de créer toutes les cartes que vous souhaitez, gérer les autorisations en temps réel, le processing des transactions et la gestion des comptes clients afin de réduire les ressources techniques et les coûts associés au lancement de cette activité. Si votre entreprise aspire à devenir un acteur du Card-as-a-Service, n’hésitez pas à nous contacter ci-dessous. 

        • #innovation

        • #corebanking

        • #paiements

        • #cartes

        Nous Contacter.

        Skaleet, le partenaire technologique dont vous avez besoin pour lancer rapidement de nouveaux services financiers.

        Vous souhaitez en savoir plus sur Skaleet et sa solution ?